Articles

En France, 7 RSSI sur 10 considèrent que leur entreprise est plus exposée aux violations de données qu’elle ne l’était avant la pandémie de Covid-19.

 

Les responsables de la sécurité des systèmes d’information révisent leurs priorités pour se concentrer sur la protection des postes et des outils de télétravail, sans grever les budgets. C’est l’un des enseignements d’une enquête* estivale publiée par HackerOne.

 

Suite de l'article